Les Wiener Philharmoniker fêtent leur centenaire

Nous l’avons annoncé en novembre : la SWF vous présente une grande étude inédite sur les célébrations du centenaire des Wiener Philharmoniker en mars 1942.

Cette étude est en trois parties :

– un aperçu historique : un instantané du Philharmonique à cette époque dressé par le chroniqueur bien connu des médias français, Christian Merlin,
– le calendrier détaillé des manifestations, avec une iconographie et une documentation rares et inédites,
– le discours de Furtwängler en hommage à cet orchestre.

Compte tenu de l’importance du document, nous avons tenu à le présenter également en anglais (ce ne peut être le cas pour toutes nos études), y compris le discours de Furtwängler qui n’avait jamais été intégré dans ses « Écrits » publiés en Grande Bretagne. C’est Jeremy Drake qui s’est chargé de ce volumineux travail.

  Furtwängler s’entretient avec un musicien (Vienne, 1939)

Son propre soliste

La liste des concerts de Furtwängler (voir en bas de la page titre de notre site) révèle  la participation récurrente, même si peu fréquente, de Furtwängler comme soliste de ses concerts : au piano pour des pages concertantes, mais aussi partenaire en musique de chambre ou accompagnateur de solistes vocaux. Avec le temps, il se fait plus rare, jusqu’à n’apparaître au clavier que dans le 5e Brandebourgeois ou — mais pour un récital entier et à Salzbourg — pour accompagner Elisabeth Schwarzkopf.

C’est dans un Concerto de Mozart que nous le retrouvons lors du concert des Berliner à Hambourg, le 17 avril 1936, dont voici le programme en facsimilé.

L’année du Cinquantenaire

2019 n’est pas pour la SWF une année comme une autre.

En janvier 1969,  une association voyait le jour, la Société Wilhelm Furtwängler, qui ne s’attendait sans doute pas à ce qu’un jour on fêta ses cinquante ans !

Cette célébration ne se fera pas en janvier — temps de préparation et Assemblée générale obligent —, mais en octobre prochain, et à Paris. D’ores et déjà l’équipe dirigeante travaille à la réalisation de ce qui sera « notre » journée : l’Assemblée générale, la sortie d’un disque, un cocktail et un concert public.

Même si c’est très tôt, cochez dès à présent la date du samedi 12 octobre sur votre agenda. D’ici là on aura le temps d’en reparler.

En attendant, le Comité directeur de la SWF, vous souhaite, ainsi qu’à tous vos proches, une

excellente nouvelle année !

PS: C’est aussi le cinquantenaire du « petit pas pour l’homme, mais un grand pas etc. » ; mais c’est évidemment moins important.