Première pour une Sixième

Prenez une bonne symphonie de Bruckner, la 6e, ajoutez une belle mesure de Wagner — la Musique funèbre et la Scène finale du Crépuscule des Dieux, — le tout servi avec une Walkyrie bien... comme il faut — et vous obtenez un menu qui n'est sans doute pas de la plus grande légèreté, mais qui rassasiera tous ceux épris de grand romantisme germanique. C'était en tout cas celui du concert du 24 octobre 1943 à Vienne. Et la Sixième était une première fois pour Furtwängler.

IMG_5847

Le programme imprimé, qui contient une nouvelle intéressante — un véritable scoop pour l'époque ! — est à disposition, également accessible depuis le concert et Demandez le programme !

Un grand merci à Philippe Jacquard pour ce scan, et une précision : la photo ci-dessus, moultes fois reproduite (les Héliodor des années 60...), a été prise pendant les répétitions de la Symphonie de Bruckner.

30 janvier 2018