Les Sortilèges de Brangäne

À qui se demande pourquoi est-ce Blanche Thebom — une bonne artiste mais qui n’appartient pas à la sphère de Furtwängler — qui interprète Brangäne dans l’enregistrement du Tristan de 1952, Philippe Jacquard répond dans l’étude publiée par la SWF. À partir de documents divers, il reconstitue un puzzle de pièces qui ont pour noms Legge, Flagstad, Mödl, Wagner (Wieland) et quelques autres. Et prolongeant cette enquête, il nous fait entrevoir les rapports de Furtwängler avec le « nouveau Bayreuth », l'ère des années '50 de la « Colline sacrée ».

Les Sortilèges de Brangäne-1

15 décembre 2017