La technique du chef d’orchestre

Détails sur le fichier

Par Bernard Gavoty, Diran Alexanian, Fred Golbeck. Une sélection de René Trémine, 1986.


La « gestique » de Furtwängler, faite de souplesse et d’apparente imprécision, si elle dérouta plus d’un, fascina les amateurs. Pour le musicologue Bernard Gavoty, « Furtwaengler appartient à l’école des chefs « catalytiques » dont la seule présence amorce des réactions qui, sans elle, ne se produiraient pas. » Avec des analyses de Diran Alexanian et Fred Goldbeck. Voir le document Retourner à la page précédente