Viennois… sans l’être

Qu'est-ce qui rapproche les trois compositeurs inscrits au programme du Philharmonique de Vienne les 18, 19 et 20 décembre 1948 ? Il sont tous viennois... sans l'être vraiment. Josef Marx vient de Graz, mais est viennois d'adoption, comme l'est le hambourgeois Brahms. Quant à Richard Strauss, il se partage entre Garmisch en Bavière et Vienne.

Mais un autre aspect — anecdotique ? — ressort de ce programme : Furtwängler a accompagné bien des solistes tout au long de sa carrière, pianistes, violonistes, violoncellistes, mais rarement des vents.  Une fois n'est pas coutume : un hautbois est à l'honneur à ce concert. Et c'est celui d'Hans Kamesch.

Le programme est en accès ici, et depuis la page « Demandez le programme ! »

 

12 juillet 2018