Notre nouveau compact-disc

De la mitteleuropa au grand nord

Dès le 14 octobre — les participants à l'Assemblée générale en auront la primeur — sera disponible notre nouveau compact-disc (SWF 171).

Il est consacré au concert — du moins à sa première partie — donné par les Wiener Philharmoniker au Konserthuset de Stockholm le 25 septembre 1950. C’est volontairement que nous nous sommes abstenus de graver un double CD qui aurait englobé la 5e Symphonie de Beethoven, donnée en seconde partie du programme, et qui ne s’impose pas nécessairement.

Ce concert de Stockholm est le premier d'une tournée, qui va entraîner les Wiener Philharmoniker dans un périple d’un mois, des pays nordiques jusqu’à la Suisse en passant par les Pays-Bas et l’Allemagne. L’on peut d’ailleurs déplorer que seuls ce concert et celui de Copenhague du 1er octobre aient intéressé les radios.

Couv CD       SWF 171 jaquette

Outre un Don Juan de Strauss bien venu parmi ses pairs, l’intérêt du CD réside surtout dans la 94e de Haydn, alternative heureuse au disque His Master’s Voice, et plus encore dans la lecture à la fois très fouillée et souvent impressionniste d’En Saga de Sibelius. On connaît mieux l’exécution berlinoise de 1943. Disons tout de suite qu’il y a d’évidentes constantes dans l’approche furtwänglérienne, dans le tempo, dans le traitement de l’incroyable dynamique, avec ses phrases qui s’évanouissent dans le silence et ses éruptions volcaniques, le tout dans des couleurs souvent mélancoliques. Néanmoins, les cordes viennoises apportent ici une teinte inégalable.

Faut-il ajouter que Sami Habra et Charles Eddi ont, comme à l’accoutumé, apporté un soin particulier au rendu sonore ?

Enfin, nous avons renoué avec une très ancienne pratique, que nous avions — peut-être à tort — abandonnée : nous avons confié le texte de présentation à une plume « autorisée ». Il y a quarante ans le regretté Harry Halbreich avait signé quelques textes — les Beethoven ! —, eux aussi entrés dans la légende. Aujourd’hui, c’est Marc Vignal qui s’est penché sur ces interprétations, lui à qui l’on doit, précisément, des ouvrages reconnus sur Haydn et Sibelius (notamment chez Fayard).


Le CD est au prix habituel de nos nouveautés (12 €), et peut être acquis par les adhérents à partir du bon de commande joint à la circulaire ou sur la boutique de notre site, où le produit sera affiché d'ici quelques jours. Les commandes seront honorées à partir de mi-octobre.

19 septembre 2017