L’Association, une belle histoire

Adhésion

Statuts

Instances de direction

Convocations et Comptes-rendus

La SWF est née en 1969 avec — notamment — pour objectif initial l’édition du « Ring » de la RAI. L’objet s’est rapidement élargi avec :

la publication de disques 33t puis, dès 1988, de CD. Quelques publications phares méritent d’être signalées, comme le concert d’octobre 1951 à Hambourg ou le concert de Paris de 1954. Et nous songeons à bientôt proposer nos éditions en téléchargement.  [accès à notre boutique]

les conférences, pendant de nombreuses années dispensées par Sami Habra, mettant en valeur le chef Furtwängler au travers de sa lecture des grandes partitions. [la saison des conférences]

des publications d’études sur tel ou tel point de l’activité de Furtwängler : Furtwängler en France, En Italie, En Suisse, à Lübeck, dans sa correspondance, au travers de témoignages… [les études]

depuis 1989, des concerts de musique de chambre organisés par la SWF, seule ou en coproduction. Certains sont demeurés dans les mémoires comme le tout premier, en 1989, avec la création française de la Sonate pour violon et piano n° 2 de Furtwängler, ou le concert réunissant les premiers pupitres du Philharmonique du Luxembourg. [les concerts]

— sans retard, mais en prenant son temps, le virage « numérique », pris par la SWF. Le site, avec ses multiples aspects et la masse de ses documents — dont certains exclusifs — est le reflet de ce mouvement. On y trouve ainsi les « circulaires », depuis toujours traits de liaison avec les adhérents. [les circulaires]

La SWF, faisant face à ces développements novateurs et à l’élargissement de son domaine d’activité, a réussi néanmoins à ne pas augmenter sensiblement sa cotisation de base, qui demeure modique au regard de ce qu’elle offre aujourd’hui à ses adhérents.