Allo, allo, ici Radio…

Si nous avons aujourd'hui tant de documents sonores de Furtwängler, c'est à l'industrie du disque que nous le devons, mais tout autant et sinon plus aux captations radio. Disposons-nous de tout ce qui a été émis sur les ondes ? certainement pas, toute retransmission n'engendrant pas forcément une gravure, et toutes les gravures n'ayant pas survécu.

Mais le travail de Henning Smidth est considérable, qui a recensé les retransmissions de concerts de 1929 à 1954. Est-ce complet ? peut-être pas, mais du moins très documenté, avec beaucoup de détails. Nous y retrouvons des enregistrements qui sont autant de monuments ; nous y trouvons également matière à regrets : pourquoi telle ou telle retransmission n'a-t-elle pas survécu ? De quoi alimenter encore quelques rêves de découvertes futures.

Cela fait des années qu'Henning Smidth met périodiquement à jour sa liste. Voici l'édition 2018.

23 février 2018