Hommage à Hans Knappertsbusch

Lors de la prochaine conférence, le 22 novembre (voir les précisions à la page Conférences et concerts), Sami Habra rendra hommage au célèbre chef d’orchestre Hans Knappertsbusch (1888-1965), dont le nom demeure attaché au grand répertoire germanique, et interprète mondialement reconnu pour ses Wagner.

Nous en profitons pour rappeler qu’il existe un site qui lui est dédié.

0033f27111.jpg.jpg

 

Un calendrier qui commence à se remplir

Le Comité directeur, nouvellement formé, a d’ores et déjà défini les actions concrétisant les décisions prises en Assemblée générale.

ephemeride

This website will gradually be available in English, starting with news, menu and list of contents.
– Les adhérents inscrits sur le site recevront au début de chaque mois un courriel affichant les titres des « actualités » parues sur le mois précédent, ce qui leur évitera une visite systématique chaque matin…
– Le travail sur le Fidelio 1950 est en bonne voie d’achèvement, et sa sortie est programmée pour mars 2018.
– Les bases sont maintenant jetées pour les célébrations du Cinquantenaire de la SWF. Un groupe de travail « Cinquantenaire » est mis en place avec des axes de réflexion et de recherches.
– Le Comité étudie la possibilité, pour cette occasion, d’un CD (contenu à définir), sous la forme attrayante du digipak, pour être notre vitrine.
– Deux études seront proposées à partir de début 2018 à nos adhérents : Furtwängler et Schoenberg, avec notamment la traduction des échanges de correspondance et les articles de presse ayant couvert la création des Variations op. 31, et The Immortality of Wilhelm Furtwängler, par Matthiew Ogden, qui va entrer en traduction.
– Un certain nombre d’études anciennes, aux pdf passablement défraîchis, vont être remises au format numérique. La première, de 2002, Les Acoustiques du Titania Palast de Philippe Jacquard, sera mise en ligne début novembre.

AG, direction et circulaires

Comme annoncé récemment, vous trouverez le procès-verbal de notre Assemblée générale du 14 octobre à la page Convocations et comptes-rendus.

La liste des membres du Comité directeur (dont quelques uns visibles sur la photo ci-dessous) et du Bureau — tous deux renouvelés —  figure sur la page Instances de direction

qqs membres du comité

Grâce à l’amabilité de quelques adhérents de longue date, nous avons enrichi la gamme des Circulaires disponibles en téléchargement. Nous en avions en ligne 40 lors de la bascule de l’ancien site sur le nouveau ; nous en proposons maintenant plus du double ! Un grand merci ! Nous en profitons pour continuer notre appel aux membres anciens : si vous avez des circulaires absentes de la liste — et notamment celles entre 1971 et 1979 —, contactez-nous.

Tout augmente, ma pauv’ dame !

Franc=euro

Le coût de la vie ne cesse d’augmenter, et notre association elle aussi est confrontée à la grogne de certains qui pensent que c’était mieux avant.

Tenez donc : une circulaire de la SWF de 1971 propose en nouveauté un disque microsillon 33 tours longue durée — bref, un vinyle — au prix de 18 Francs. Qu’est-ce que 18 Francs !? Et bien justement on le sait : 18 Francs 1971 égalent… 18 Euros 2017 (à quelques cents près).

Or la SWF propose son compact de base, en nouveauté, à… 12 € !

Comme quoi il vaut mieux être adhérent aujourd’hui qu’hier. Et comme quoi, s’il faut parfois se méfier du progrès, celui-ci, bien encadré par une SWF soucieuse du bien-être de ses adhérents, suscite parfois de belles économies. Autrement dit, profitez bien des offres de votre association préférée.

Une riche Assemblée générale

L’Assemblée générale s’est réunie le 14 octobre dans la salle du Centre Dimitri Chostakovitch, à Paris. Si l’assemblée a pu sembler moins fournie que pour certaines autres AG, les participants s’accorderont sans doute sur un point : cette Assemblée s’est avérée très riche, loin de toute superficialité, avec de nombreuses et profitables interventions, et des décisions essentielles pour l’avenir de la SWF. Le nouveau Comité directeur qu’elle a élu se réunira le 24 octobre, notamment pour désigner le Bureau, et nous mettrons en ligne dès le lendemain le procès-verbal de l’AG.

Le « verre de l’amitié », qui a suivi la réunion, a permis l’échange entre les adhérents, notamment à propos du disque « Stockholm » présenté à cette occasion.

Trois membres de longue date, répondant à l’appel plusieurs fois formulé, avaient apporté des lots de circulaires anciennes. Qu’ils en soient vivement remerciés, et qu’ils nous pardonnent par avance : cela mettra du temps, au gré des scans, pour compléter les circulaires en téléchargement. Déjà une trentaine de circulaires ont été ajoutées en quelques jours !

Notre ami Pierre-Yves Leroux a assuré la « couverture » photographique de l’événement. Voici un cliché : le président, Félix Matus-Échaiz en plein exposé, avec à sa droite le secrétaire général, Jean-Christophe Le Toquin, et le trésorier, François Barbier, et à sa gauche le vice-président, Stéphane Topakian. Consultez l’album photo.

Le bureau

Double rareté

Nous mettons en ligne le fac-similé du programme de la représentation de Lohengrin du 21 novembre 1929 au Städtische Oper de Berlin. Il s’ajoute à la liste de Demandez le programme !

Lohengrin - 1

Programme doublement rare.

D’abord, si nous possédons des brochures des Berliner ou des Wiener Philharmoniker, de Salzbourg ou Bayreuth, c’est la première fois que nous disposons d’un programme affichant Furtwängler à l’Opéra Municipal de Berlin — où il se produisit essentiellement durant la saison 1929-1930 — maison rivale de l’emblématique Staatsoper, dont il fréquenta plus souvent la fosse.

Mais rare également parce que Lohengrin est de tous les opéras de Wagner dirigés par Furtwängler (Rienzi n’en fait pas partie), celui qui le montre le moins souvent à l’affiche : quelques représentations à Berlin précédées d’une à Mannheim, une poignée à Bayreuth 1936, c’est tout, bien moins que Tannhäuser ou Parsifal, sans même s’étendre sur la soixantaine de Meistersinger ou de Tristan

Du fond des âges…

Nous venions de mettre en ligne la circulaire d’octobre 2017 ; un adhérent nous a transmis celle du 2e trimestre… 1971 ! Qu’il en soit vivement remercié.

Il est passionnant de découvrir quelles étaient les préoccupations des furtwänglériens d’alors, et de retrouver la liste du Haut Comité, qui, à côté de la présidente d’honneur Elisabeth Furtwängler, parrainait la SWF : Karl Böhm, Pierre Boulez, Pablo Casals, Pierre Fournier, Rafael Kubelik, Frida Leider, Germaine Lubin, Karl Münchinger, Hans Schmidt-Isserstedt, Georg Solti. Ce qu’il est convenu d’appeler vulgairement du beau linge…

circulaire 2 tr 1971-1

La mise en ligne de cette circulaire justifie, s’il en était besoin, l’appel aux membres que nous avons plusieurs fois lancé : si vous possédez des circulaires anciennes, pensez au site pour leur donner une nouvelle jeunesse. site@furtwangler.fr

Depuis le 4 octobre, date de la parution initiale de cet article, le même adhérent nous a fait parvenir plusieurs autres circulaires de la même époque. Elles sont aujourd’hui à leur place sur la page Circulaires.