Des disques bien timbrés…

Les pages récentes de ces « Actualités » vous ont annoncé l’Assemblée générale et notre nouveau compact, informations détaillées dans la circulaire diffusée ces jours-ci et accompagnée du bon de commande pour les CD.

Dans le souci de tenir compte de l’ancienneté de certains de nos produits et de satisfaire bien des adhérents, nous avons sensiblement baissé le tarif unitaire de nombreux disques ou coffrets, jusqu’à 7 € au lieu de 12 !

Nous avons, dans le même temps, revu nos tarifs d’expédition, inchangés depuis des années et devenus très éloignés de la réalité des coûts postaux. Ces tarifs s’entendent par exemplaire du produit, et non « par CD ». Ainsi un boîtier de 2 CD compte pour 1 exemplaire, et non pour 2.

Le site sera mis à jour pour tenir compte de cette nouvelle grille tarifaire, qui entre en vigueur le 1er octobre 2017.

140colisals19240514kis

Notre nouveau compact-disc

De la mitteleuropa au grand nord

Dès le 14 octobre — les participants à l’Assemblée générale en auront la primeur — sera disponible notre nouveau compact-disc (SWF 171).

Il est consacré au concert — du moins à sa première partie — donné par les Wiener Philharmoniker au Konserthuset de Stockholm le 25 septembre 1950. C’est volontairement que nous nous sommes abstenus de graver un double CD qui aurait englobé la 5e Symphonie de Beethoven, donnée en seconde partie du programme, et qui ne s’impose pas nécessairement.

Ce concert de Stockholm est le premier d’une tournée, qui va entraîner les Wiener Philharmoniker dans un périple d’un mois, des pays nordiques jusqu’à la Suisse en passant par les Pays-Bas et l’Allemagne. L’on peut d’ailleurs déplorer que seuls ce concert et celui de Copenhague du 1er octobre aient intéressé les radios.

Couv CD       SWF 171 jaquette

Outre un Don Juan de Strauss bien venu parmi ses pairs, l’intérêt du CD réside surtout dans la 94e de Haydn, alternative heureuse au disque His Master’s Voice, et plus encore dans la lecture à la fois très fouillée et souvent impressionniste d’En Saga de Sibelius. On connaît mieux l’exécution berlinoise de 1943. Disons tout de suite qu’il y a d’évidentes constantes dans l’approche furtwänglérienne, dans le tempo, dans le traitement de l’incroyable dynamique, avec ses phrases qui s’évanouissent dans le silence et ses éruptions volcaniques, le tout dans des couleurs souvent mélancoliques. Néanmoins, les cordes viennoises apportent ici une teinte inégalable.

Faut-il ajouter que Sami Habra et Charles Eddi ont, comme à l’accoutumé, apporté un soin particulier au rendu sonore ?

Enfin, nous avons renoué avec une très ancienne pratique, que nous avions — peut-être à tort — abandonnée : nous avons confié le texte de présentation à une plume « autorisée ». Il y a quarante ans le regretté Harry Halbreich avait signé quelques textes — les Beethoven ! —, eux aussi entrés dans la légende. Aujourd’hui, c’est Marc Vignal qui s’est penché sur ces interprétations, lui à qui l’on doit, précisément, des ouvrages reconnus sur Haydn et Sibelius (notamment chez Fayard).


Le CD est au prix habituel de nos nouveautés (12 €), et peut être acquis par les adhérents à partir du bon de commande joint à la circulaire ou sur la boutique de notre site, où le produit sera affiché d’ici quelques jours. Les commandes seront honorées à partir de mi-octobre.

L’Assemblée générale

L’Assemblée générale de la SWF se tiendra le 14 octobre prochain. Vous trouverez la convocation et le coupon-réponse dans la rubrique Convocations et comptes-rendus de notre site.

Ce sont les mêmes documents qui sont joints à la circulaire que vous recevrez prochainement. Et comme les coûts d’expédition de ces circulaires pèsent de plus en plus sur le budget, nous entamons un virage vers le « tout numérique ». Ceci étant, nous sommes conscients que de nombreux adhérents souhaitent encore recevoir les documents « papier » : le coupon-réponse attaché à la convocation vous permettra d’opter, pour l’avenir, entre le « avec » ou le « sans » réception des circulaires par la poste. ATTENTION : par défaut, sans réponse positive, vous ne recevrez plus les documents « papier ».

Nous voulons ici insister sur le fait que — si nous émettons 2 (rarement 3) circulaires par an — le site constitue en soi une circulaire avec ses nouvelles, ses annonces, ses articles, plus fréquents et plus fournis, et — s’ils sont réservés aux adhérents —, les autres internautes ont néanmoins accès à des informations générales, dont ils sont exclus lorsque seul le papier est diffusé.


Cette AG, à l’ordre du jour copieux et engageant l’avenir (cinquantenaire de la SWF en 2019, le passage au numérique…), sera aussi l’occasion de nous retrouver et — autour d’un verre — de découvrir le nouveau compact de la SWF, qui vous sera annoncé ici-même dans quelques jours.

À bientôt.

Le 19 bis

La bonne « surprise » des conférences

La saison des conférences de la SWF démarre Allegro molto dès le 11 octobre : première des cinq soirées (Calendrier des conférences 2017-2018), avec au menu une « Surprise », celle de Haydn (Symphonie n° 94), surprise qui vous sera dévoilée par Sami Habra. Les détails figurent à la rubrique conférences du site. Celle-ci coïncide avec l’édition de notre CD « Stockholm », qui affiche cette œuvre.

Cette symphonie est surnommée « mit dem Paukenschlag » en Allemagne, allusion à ce coup de timbale ƒƒ inopiné, et inusité, dans l’Andante, et cause de la surprise. Voici à l’œuvre les timbaliers du Philharmonique de Vienne : Hans Gärtner (à gauche, mais coupé) et Richard Hochrainer, tous deux officiant sur les authentiquement viennoises « Schnellar Pauken » (en 1942).

Gaertner_etc